Ces informations sont destinées aux professionnels de la santé

1. Nom du médicament

Acétylcystéine 200 mg, poudre pour solution buvable

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque sachet contient 200 mg d'acétylcystéine.

Excipient (s) à effet notoire:

aspartame (E95l): 26 mg par sachet | || 248

sorbitol (E420): 723.34 mg per sachet

jaune orangé (El 10): 0,66 mg par sachet

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1. .

3. Forme pharmaceutique

Poudre pour solution buvable.

Poudre blanche à légèrement rose.

4. Détails cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Adjuvant mucolytique dans le traitement des troubles respiratoires associés à une hypersécrétion muqueuse épaisse et visqueuse. || 266

4.2 Posology and method of administration

Posology

Adultes et adolescents de plus de 12 ans

200 mg (1 sachet) 3 fois par jour. Dose journalière maximale recommandée 600 mg / jour.

La durée du traitement dépend de la nature et de la gravité de la maladie et doit être déterminée par le médecin traitant destiné aux adultes et aux adolescents.

Une consommation abondante de liquides renforce l’effet mucolytique de l’acétylcystéine.

Mode d’administration

Dissolvez complètement le contenu d’un sachet dans un verre contenant un peu d’eau, juste avant de l'utiliser, en remuant nécessaire avec une cuillère à thé.

4.3 Contre-indications

L'acétylcystéine à 200 mg, poudre pour solution buvable, ne doit pas être utilisée dans les cas suivants:

• Une hypersensibilité à la substance active, à une autre substance chimiquement similaire (par exemple, la carbocistéine, l'erdostéine ou la mécystéine) ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique 6.1 est présente

• Une phénylcétonurie est présente, car le produit contient de l'aspartame.

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Les patients souffrant d'asthme bronchique doivent faire l'objet d'une surveillance étroite pendant le traitement; en cas de bronchospasme, le traitement par Acetylcysteine ​​200 mg, poudre pour solution buvable doit être interrompu immédiatement.

L'administration d'acétylcystéine, en particulier au début du traitement, peut liquéfier les sécrétions bronchiques et, dans le même temps, augmenter leur volume. . Si le patient est incapable d’expectorer efficacement, il convient d’utiliser un drainage postural et une succion trachéale pour éviter la rétention de sécrétions.

Il n’existe aucune étude sur l’efficacité et la sécurité de l’acétylcystéine à 200 mg trois fois par jour chez les adolescents. Cependant, des effets indésirables légers à graves ont été rapportés avec l'utilisation de l'acétylcystéine par voie intraveineuse chez les adultes et les adolescents.

Ce médicament contient du sorbitol. Les patients présentant des problèmes héréditaires rares d'intolérance au fructose ne doivent pas prendre ce médicament.

Ce médicament contient de l'aspartame, une source de phénylalanine. Cela peut être nocif pour les personnes atteintes de phénylcétonurie.

Ce médicament contient un agent colorant appelé jaune orangé (E110), susceptible de provoquer des réactions allergiques.

L'acétylcystéine peut interférer avec la méthode de dosage colorimétrique pour la détermination des salicylates.

L'acétylcystéine peut interférer avec les tests de cétones dans l'urine.

À l'ouverture du sachet la poudre peut sentir le soufre (odeur d'oeuf pourri). Ceci est une caractéristique normale de la substance active. Lors de l'ajout d'eau, la solution dégagera une odeur d'agrumes.

4.5 Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Interactions médicamenteuses

Antitussifs et acétylcystéine ne doit pas être administré de façon concomitante, car réduire le réflexe de toux peut entraîner une accumulation de sécrétions bronchiques.

Le charbon activé peut réduire l'effet de l'acétylcystéine.

Il est conseillé de ne pas mélanger Acétylcystéine 200 mg, poudre pour solution orale, avec d'autres médicaments.

In vitro Des essais ont montré que, lorsque les antibiotiques céphalosporines et l'acétylcystéine sont mélangés, il existe un degré d'inactivation des antibiotiques. Il est prudent de recommander l'administration d'antibiotiques par voie orale au moins deux heures avant ou après l'acétylcystéine.

L'administration concomitante de nitroglycérine et d'acétylcystéine provoque une hypotension significative et conduit à une dilatation de l'artère temporale avec possibilité d'apparition de céphalée.

Si l'administration concomitante de nitroglycérine et d'acétylcystéine est nécessaire, les patientes doivent être surveillées et prévenues en cas d'hypotension pouvant être sévère et accompagnée d'un mal de tête.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement || 337 = == Grossesse

Pregnancy

Les études chez l'animal n'ont mis en évidence aucun effet nocif direct ou indirect en ce qui concerne la toxicité pour la reproduction (voir rubrique 5.3). Par mesure de précaution, il est préférable d'éviter l'utilisation d'Acetylcysteine ​​200 mg Poudre pour solution buvable pendant la grossesse.

Allaitement

Les informations concernant l'excrétion de l'acétylcystéine dans le lait maternel sont insuffisantes. . Un risque pour les nouveau-nés / nourrissons ne peut pas être exclu.

4.7 Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Aucune étude sur les effets de l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'a été réalisée . L'acétylcystéine à 200 mg, poudre pour solution buvable, n'a pas d'effet connu sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

4.8 Effets indésirables

Les effets indésirables sont listés ci-dessous, par classe de système d'organe et par fréquence.

Classe d'organes système

Fréquence / Effets indésirables

Peu commun

(≥1 / 1000, & lt; 1/100) || | 372

Rare

(≥ 1/10 000, & lt; 1/1 000)

Très rare

(& lt; 1/10 000) || | 382

Not Known

Troubles du système immunitaire

Hypersensibilité

Choc anaphylactique, réaction anaphylactique / anaphylactoïde || 398

Nervous system disorders

Headache

Troubles de l'oreille et du labyrinthe

Acouphènes

Troubles cardiaques

Tachycardie

Troubles vasculaires

Hypotension

Hémorragies

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Bronchospasme, dyspnée

Troubles gastro-intestinaux

Vomissements, diarrhée, stomatite, douleurs abdominales, nausées

Dyspepsie

Peau et troubles du tissu sous-cutané

Urticaire, éruption cutanée, angioedème, prurit

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fièvre || 494

Fever

Oedema of the face

Des réactions cutanées graves telles que le syndrome de Stevens-Johnson et la nécrolyse épidermique toxique ont été rapportées en association temporelle avec l'utilisation de l'acétylcystéine. Dans la plupart des cas rapportés, au moins un autre médicament a été administré en même temps, ce qui pourrait éventuellement améliorer les effets cutanéo-cutanés décrits.

En cas de récidive de lésions cutanées et muqueuses, consulter un médecin. Une fois, et l’utilisation de l’acétylcystéine a pris fin immédiatement.

Plusieurs études ont confirmé une diminution de l’agrégation des plaquettes sanguines en présence d’acétylcystéine. La pertinence clinique n'a pas encore été clarifiée à ce jour.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La notification des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Il permet de surveiller en permanence le rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système de carte jaune à l'adresse suivante: www.mhra.gov.uk/yellowcard.

4.9 Surdosage

Un surdosage aigu en acétylcystéine peut causer symptômes gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements et diarrhée.

Traitement du surdosage

Le traitement du surdosage doit être un traitement symptomatique et un traitement symptomatique, en fonction de l'état clinique du patient. || 522 = == 5. Propriétés pharmacologiques

5. Pharmacological properties
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique: Mycolytiques, code ATC: R05CB01

N-acétyl-L-cystéine (NAC), principe actif Acetylcysteine ​​200 mg Powder for Oral Solution exerce une intense action fluidifiante mucolytique sur les sécrétions muqueuses et mucopuruleuses en dépolymérisant les complexes mucoprotéiques et les acides nucléiques conférant la viscosité au composant vitreux et purulent des crachats et autres sécrétions.

Furthermore, acetylcysteine exerts a direct antioxidant action, having a free thiol (- SH) nucleophilic group that is able to interact directly with electrophilic groups of oxidant radicals. Of particular interest is the recent finding that acetylcysteine protects α1-antitrypsin enzyme inhibiting elastase from inactivation by hypochlorous acid (HOCl), a powerful oxidant agent produced by the myeloperoxidase enzyme of activated phagocytes. Due to its molecular structure, acetylcysteine can readily cross cell membranes. Inside the cell, NAC is deacetylated to L-cysteine, an amino acid essential for glutathione synthesis (GSH).

Le GSH est un tripeptide hautement réactif, omniprésent dans les divers tissus des animaux et essentiel au maintien. de la capacité fonctionnelle ainsi que de l'intégrité morphologique cellulaire. Il s’agit du mécanisme de protection intracellulaire le plus important contre les radicaux oxydants, tant exogènes qu’endogènes, ainsi que contre de nombreuses substances cytotoxiques.

Ces caractéristiques font de l’acétylcystéine à 200 mg, une poudre pour solution buvable, particulièrement adaptée au traitement des affections chroniques du système respiratoire, caractérisées par des sécrétions muqueuses et mucopuruleuses épaisses et visqueuses.

Il n'existe aucune preuve de l'efficacité et de l'innocuité de mucolytiques, y compris l'acétylcystéine dans la bronchite aiguë.

5.2 Pharmacocinétique Propriétés

Absorption

Après administration orale, l'acétylcystéine est rapidement et presque complètement absorbée et métabolisée dans le foie en cystéine (le métabolite pharmacologiquement actif), la diacétylcystéine, la cystéine et d'autres disulfures mélangés. | || 547

Distribution

En raison de l'effet de premier passage élevé, la biodisponibilité de l'acétylcystéine administrée par voie orale est très faible (environ 10%). Chez l'homme, les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes au bout de 1 à 3 heures, la concentration plasmatique maximale du métabolite, la cystéine, étant comprise dans l'intervalle d'environ 2 µmol / l. La liaison aux protéines de l'acétylcystéine s'est avérée être d'environ 50%.

Biotransformation

L'acétylcystéine et ses métabolites se présentent sous trois formes différentes dans l'organisme: partiellement sous forme libre, partiellement lié aux protéines via des liaisons disulfure labiles et partiellement comme acide aminé incorporé. L'acétylcystéine est excrétée presque exclusivement sous forme de métabolites inactifs (sulfates inorganiques, diacétylcystéine) par les reins. La demi-vie plasmatique de l'acétylcystéine est d'environ 1 heure et est principalement déterminée par la biotransformation hépatique rapide. Une insuffisance de la fonction hépatique entraîne donc une demi-vie plasmatique prolongée allant jusqu'à 8 heures.

Élimination

Les études de pharmacocinétique avec administration d'acétylcystéine par voie intraveineuse ont révélé un volume de distribution de 0,47 l / kg total) ou 0,59 l / kg (acétylcystéine réduite); la clairance plasmatique a été établie à 0,11 l / h / kg (au total) et à 0,84 l / h / kg (acétylcystéine réduite), respectivement. La demi-vie d'élimination après l'administration intraveineuse est de 30 à 40 minutes, tandis que l'excrétion suit une cinétique en trois phases (phases alpha, bêta et gamma terminale).

L'acétylcystéine traverse le placenta et est détectée dans le sang de cordon. Aucune information n'est disponible concernant l'excrétion dans le lait maternel.

Aucune information n'est disponible sur le comportement de l'acétylcystéine au niveau de la barrière hémato-encéphalique chez l'homme.

5.3 Données de sécurité précliniques

Des études de toxicité aiguë menées chez le rat et la souris par voie orale, intra-péritonéale et intraveineuse ont montré que l'acétylcystéine était faiblement toxique. Des valeurs de DL50 supérieures à 7 g / kg chez la souris et à 6 g / kg chez le rat ont été rapportées. Des études de toxicité chronique portant sur l'acétylcystéine chez le rat à des doses allant jusqu'à 2 000 mg / kg / jour et chez le chien à des doses allant jusqu'à 300 mg / kg / jour pendant des périodes allant jusqu'à 52 semaines ont montré que l'acétylcystéine était bien tolérée, même à des doses plus élevées. Dans les études de toxicité sur la reproduction chez le rat et le lapin, l'administration orale de doses allant jusqu'à 2 000 mg / kg / jour n'a pas montré de modification de la capacité de reproduction, d'effet tératogène ni de toxicité péri / postnatale.

6. Détails pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Aspartame (E951)

Sorbitol (E420)

Arôme citron (contient de la maltodextrine, une forme de glucose)

jaune orangé (E110)

6.2 Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

6.3 Durée de conservation

3 ans

Après reconstitution, le produit doit être administré immédiatement.

6.4 Précautions particulières de conservation || | 596

Store in the original package to protect from moisture.

6.5 Nature et contenu de l'emballage extérieur

Sachet en papier / aluminium / polyéthylène contenant une poudre de lg pour solution buvable, emballé dans une boîte en carton, dans les formats suivants: || 602

10, 18, 20, 30 sachets.

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6 Special précautions d'élimination et de manipulation

Pas d'exigences particulières pour l'élimination. Tout produit non utilisé doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

Colonis Pharma Limited

Maison Quantum

Hobson Industrial Estate,

Burnopfield

Comté de Durham , NE16 6EA

Royaume-Uni

8. Numéro (s) d'autorisation de mise sur le marché

PL 41344/0057

9. Date de première autorisation / renouvellement de l'autorisation

05/07/2016

10. Date de révision du texte

04/07/2018