Ces informations sont destinées aux professionnels de la santé

1. Nom du médicament

Dinitrate d'isosorbide à 0,1% p / v, solution à diluer pour solution injectable ou pour perfusion.

2. Composition qualitative et quantitative

1 ml contient 1 mg de dinitrate d'isosorbide (0,1% p / v)

Chaque ampoule de 10 ml contient 10 mg de dinitrate d'isosorbide et 36 mg de sodium.

Each 50mL vial contains 50mg of isosorbide dinitrate and 180mg of sodium.

3. Forme pharmaceutique

Concentré pour solution injectable ou pour perfusion.

4. Indications cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

• Traitement de l'insuffisance ventriculaire gauche sans réaction, secondaire à un infarctus aigu du myocarde.

• Insuffisance ventriculaire gauche sans réaction dans différentes étiologies.

• Angor de poitrine sévère ou instable.

• Faciliter ou prolonger l'inflation du ballon et prévenir ou soulager les spasmes coronaires lors d'une angioplastie coronaire transluminale percutanée.

4.2 Posologie et mode d'administration

Posologie: Adultes, y compris les personnes âgées.

Le dinitrate d'isosorbide est une solution concentrée. Il ne doit jamais être injecté directement et doit être dilué.

Évitez de l'administrer par une tubulure en PVC ou en polyuréthane, à cause de l'adsorption du RNIS sur du plastique.

Administration intraveineuse: La posologie doit être ajustée en fonction de la réponse du patient. En règle générale, une dose comprise entre 2 et 12 mg par heure convient, bien que des doses allant jusqu’à 20 mg par heure soient nécessaires.

Les mélanges préparés sont toujours administrés par perfusion intraveineuse ou à l’aide d’une pompe à seringue incorporant un seringue en plastique rigide (voir rubrique 6.6). La pression artérielle et le pouls du patient doivent être surveillés de près pendant l'administration.

Administration intracoronaire: Une dilution de 50% est recommandée. La dose habituelle est de 1 mg administrée en bolus avant le gonflage du ballon. Des doses supplémentaires peuvent être administrées, ne dépassant pas 5 mg sur 30 minutes.

La sécurité et l'efficacité du dinitrate d'isosorbide n'ont pas été établies chez l'enfant.

Le dinitrate d'isosorbide est présenté en ampoules de 10 ml et en flacons de 50 ml destinés à un usage unique.

4.3 Contre-indications

L'utilisation d'isosorbide-dinitrate est contre-indiquée chez les patients présentant une hypersensibilité connue aux nitrates, anémie marquée, hémorragie cérébrale, traumatisme crânien, maladies associées à une augmentation de la pression intracrânienne, hypovolémie, hypotension grave (pression artérielle systolique inférieure à 90 mm Hg), sténose des valves aortique et / ou mitrale, glaucome à angle fermé.

Le dinitrate d'isosorbure ne doit pas être utilisé en cas de collapsus circulatoire ou de pression de remplissage basse.

Le traitement du choc cardiogénique par le dinitrate d'isosorbide ne doit être entrepris que si un moyen de maintenir une pression diastolique adéquate est disponible.

Isosorbide Dinitrate should not be used in the treatment of hypertrophic obstructive cardiomyopathy, constrictive pericarditis or cardiac tamponade. Phosphodiesterase type-5 inhibitors (e.g. sildenafil, tadalafil and vardenafil) have been shown to potentiate the hypotensive effects of nitrates, and its co-administration with nitrates or nitric oxide donors is therefore contraindicated (see section 4.5).

4.4 Special warnings and precautions for use

Le dinitrate d'isosorbide doit être utilisé avec prudence et sous contrôle médical chez les patients atteints

• hypothyroïdie

• malnutrition

• maladie grave du foie ou des reins

• hypothermie

• syndrome orthostatique

Le développement de la tolérance (diminution de l'efficacité) ainsi que de la tolérance croisée à d'autres médicaments du type nitrate (diminution de l'effet dans le cas d'un traitement antérieur par un autre médicament à base de nitrate) a été décrit. Pour éviter une diminution ou une perte d'effet, il faut éviter des doses élevées en permanence.

La pression artérielle et le pouls doivent toujours être surveillés et la posologie ajustée en fonction de la réponse du patient.

Le dinitrate d'isosorbide contient 0,15 mmol (3,6 mg) de sodium par ml et doit être pris en compte par les patients suivant un régime alimentaire à teneur en sodium contrôlée.

4.5 Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Administration concomitante de médicaments ayant des propriétés d'abaissement de la tension artérielle, p. Ex. Les bêta-bloquants, les antagonistes du calcium, les vasodilatateurs, etc. et / ou l'alcool peuvent potentialiser l'effet hypotenseur du dinitrate d'isosorbide. Cela pourrait également se produire avec les neuroleptiques et les antidépresseurs tricycliques.

Également les inhibiteurs de la phosphodiesterase-5, par ex. sildénafil, potentialise les effets hypotenseurs du dinitrate d’isosorbide. Cela pourrait entraîner des complications cardiovasculaires mettant la vie en danger, voir rubrique 4.3.

Les rapports suggèrent que, en cas d'administration concomitante, le dinitrate d'isosorbide peut augmenter le taux sanguin de dihydroergotamine et son effet hypertensif.

4.6 Grossesse et allaitement

L'innocuité de ce médicament à usage humain pendant la grossesse n'a pas été établi. Cependant, aucune donnée suggérant des effets indésirables résultant de l’utilisation de dinitrate d’isosorbide pendant la grossesse n’a été rapportée. Le dinitrate d'isosorbide ne doit être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement que si les avantages du traitement l'emportent sur les risques possibles.

4.7 Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Comme pour les autres médicaments produisant des modifications Dans l'hypertension artérielle, les patients traités par Isosorbide Dinitrate doivent être avertis de ne pas conduire ni utiliser de machines s'ils présentent des étourdissements ou des symptômes associés.

4.8 Effets indésirables

Lors de l'administration d'Isosorbide Dinitrate, les effets indésirables suivants des effets peuvent être observés:

Troubles du système nerveux: maux de tête, vertiges, somnolence.

Troubles cardiaques: tachycardie, angine de poitrine aggravée.

Troubles vasculaires: hypotension orthostatique, collapsus (parfois accompagnés de bradyarythmie et de syncope).

Troubles gastro-intestinaux: nausées, vomissements, brûlures d'estomac.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané: réactions allergiques cutanées (par exemple, éruptions cutanées), bouffées de chaleur, œdème de Quincke, syndrome de Stevens-Johnson, dans des cas isolés: dermatite exfoliative.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration: asthénie

Des réactions hypotensives sévères ont été rapportées avec les nitrates organiques, notamment les nausées, les vomissements, l'agitation, la pâleur et la transpiration excessive. Au cours du traitement par le dinitrate d'isosorbide, une hypoxémie temporaire peut survenir en raison d'une redistribution relative du flux sanguin dans les zones alvéolaires hypoventilées. En particulier chez les patients atteints de coronaropathie, cela peut conduire à une hypoxie myocardique.

Déclaration des effets indésirables suspectés

Il est important de signaler les effets indésirables suspectés après autorisation du médicament. Il permet de surveiller en permanence le rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le programme de carte jaune sur le site Web suivant: www.mhra.gov.uk/yellowcard ou recherchent la carte MHRA Yellow Card sur Google Play ou Apple App Store.

4.9 Surdosage

Symptômes:

• Chute de la pression artérielle ≤ 90 mmHg

• Pâleur

• Transpiration

• Pouls faible

• Tachycardie

• Vertiges posturaux

• Maux de tête

• Asthénie

• Vertiges

• Nausée

• Vomissements

• Diarrhée

• Une méthémoglobinémie a été rapportée chez des patients recevant d’autres nitrates organiques. Au cours de la biotransformation du dinitrate d'isosorbide, des ions nitrite sont libérés, ce qui peut provoquer une méthémoglobinémie et une cyanose, entraînant une tachypnée, une anxiété, une perte de conscience et un arrêt cardiaque. On ne peut exclure qu'un surdosage de dinitrate d'isosorbide puisse provoquer cet effet indésirable.

• À des doses très élevées, la pression intracrânienne peut être augmentée. Cela pourrait entraîner des symptômes cérébraux.

Procédure générale:

• Arrêtez la livraison du médicament

• Procédures générales en cas d'hypotension liée aux nitrates:

- Le patient doit être allongé, la tête basse et les jambes surélevées

- Apporter de l'oxygène

- Augmentez le volume plasmatique (fluides intraveineux)

- Traitement de choc spécifique (admission du patient à l'unité de soins intensifs)

Procédure spéciale:

• Augmentez la tension artérielle si la pression artérielle est très basse.

• Administration supplémentaire de noradrénaline ou d’autres vasoconstricteurs.

• Traitement de la méthémoglobinémie

- Traitement de réduction au choix avec vitamine C, bleu de méthylène ou bleu de toluidine

- Administrer de l'oxygène (si nécessaire) || 412

- Initiate artificial ventilation

• Mesures de réanimation

En cas de signes d'arrêt respiratoire et circulatoire, instaurer immédiatement des mesures de réanimation.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Code ATC: C01D A08 Vasodilatateurs utilisés dans les maladies cardiaques - nitrates organiques

Le dinitrate d'isosorbide est un nitrate organique qui, en commun avec autres nitrates cardioactifs, est un vasodilatateur. Il entraîne une diminution des pressions diastoliques ventriculaires gauche et droite inférieures à la diminution de la pression artérielle systémique, réduisant ainsi la postcharge et en particulier la précharge du cœur.

Le dinitrate d'isosorbide influence l'apport d'oxygène au myocarde ischémique en provoquant la redistribution du flux sanguin le long des canaux collatéraux et des régions épicardique à endocardique par dilatation sélective de grands vaisseaux épicardiques.

Il réduit les besoins en oxygène du myocarde en augmentant la capacité veineuse, ce qui provoque une accumulation de sang dans les veines périphériques, réduisant ainsi le volume ventriculaire et la distension de la paroi cardiaque.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Le dinitrate d'isosorbide (RNIS) est éliminé du plasma avec une courte demi-vie (environ 0,7 h). La dégradation métabolique du RNIS se produit par dénitration et glucuronidation, comme tous les nitrates organiques. Le taux de formation des métabolites a été calculé pour l’isosorbide-5- mononitrate (IS-5-MN) avec 0,57 h - 1 || 434 followed by isosorbide-2-mononitrate (IS-2-MN) with 0.27 h - 1, et à l'isosorbide (IS) à 0,16 h - 1 . IS-5-MN et IS-2-MN sont les principaux métabolites également actifs sur le plan pharmacologique. L'IS-5-MN est métabolisé en 5-mononitrate-2-glucuronide d'isosorbide (IS-5-MN-2-GLU). La demi-vie de ce métabolite (environ 2,5 h) est plus courte que celle de l'IS-5-MN (environ 5,1 h). La demi-vie du RNIS est la plus courte de toutes et celle de l'IS-2-MN (environ 3,2 h) est intermédiaire.

5.3 Données de sécurité précliniques

Toxicité aiguë:

La toxicité aiguë du dinitrate d'isosorbide était liée à un effet pharmacodynamique exagéré. Les études chez l'animal ont montré une bonne tolérance locale à la solution de dinitrate d'isosorbide non diluée.

Toxicité chronique:

Dans les études de toxicité orale chronique chez le rat et le chien, des effets toxiques, notamment des symptômes du système nerveux central et une augmentation du poids du foie, ont été observés à des expositions jugées suffisamment supérieures aux niveaux maximaux d'exposition humaine indiquant peu de pertinence pour une utilisation clinique.

Études de reproduction:

Les études effectuées chez l'animal n'ont mis en évidence aucun effet tératogène du dinitrate d'isosorbide. À des doses orales élevées, toxiques pour la mère, le dinitrate d'isosorbide a été associé à une augmentation de la perte post-implantatoire et à une réduction de la survie de la progéniture.

Mutagénicité et cancérogénicité:

Aucune preuve d'effet mutagène n'a été constatée lors des tests in vitro et in vivo. Une étude à long terme chez le rat n'a fourni aucune preuve de cancérogénicité.

6. Détails pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Chlorure de sodium

Eau pour préparations injectables

6.2 Incompatibilités

L'utilisation des ensembles et des récipients contenant du polychlorure de vinyle (PVC) ou du polyuréthane (PU) doivent être évités car des pertes importantes du principe actif par adsorption peuvent se produire.

Matériaux en polyéthylène (PE), en polypropylène (PP) ou le polytétrafluroéthylène (PTFE) s'est révélé efficace pour la perfusion de ce médicament.

Ce médicament ne doit pas être mélangé avec un autre médicament à l'exception de ceux mentionnés dans la rubrique 6.6.

6.3 Durée de conservation

Non ouvert: 24 mois.

Après la première ouverture: une fois ouvert, le produit doit être utilisé immédiatement et tout médicament non utilisé devrait être jeté. || | 480

Isosorbide dinitrate solutions diluted with sodium chloride or glucose have been shown to be chemically and physically stable for 72 hours at 25°C, when stored in polypropylene or glass containers, protected from light.

D'un point de vue microbiologique, le produit doit être utilisé immédiatement. S'ils ne sont pas utilisés immédiatement, la durée et les conditions de stockage avant utilisation sont de la responsabilité de l'utilisateur et ne devraient normalement pas dépasser 24 heures à une température comprise entre 2 et 8 ° C, à moins que la dilution n'ait eu lieu dans des conditions d'asepsie contrôlées et validées. | || 484

6.4 Special precautions for storage

Conserver le récipient (ampoules ou flacons) dans l'emballage extérieur à l'abri de la lumière. Conservez les flacons debout.

6.5 Nature et contenu de l'emballage extérieur

Le dinitrate d'isosorbide à 0,1% p / v pour solution à diluer pour injection ou perfusion est présenté dans des ampoules en verre de type I incolores et transparentes de 50 ml Flacons en verre incolore de type II, obturés par un bouchon en caoutchouc bromobutyle et un opercule en aluminium inviolable. Le produit est emballé dans des cartons contenant 10 ampoules, 1 flacon ou 10 flacons. Les deux tailles de flacons de flacons peuvent ne pas être disponibles en même temps.

6.6 Précautions particulières d'élimination et manipulation

L'injection est à usage unique.

L'injection ne doit pas être utilisée en présence de particules.

Isosorbide Dinitrate is a concentrate. Once opened, the product should be used immediately and any unused drug discarded.

Le dinitrate d'isosorbide est compatible avec les liquides de perfusion couramment utilisés. Il est compatible avec les flacons de perfusion en verre et les sachets de perfusion en polyéthylène (PE), en polypropylène (PP) ou en polytétrafluoroéthylène (PTFE). Une pompe à seringue avec une seringue en verre ou en plastique peut également être utilisée pour la perfusion.

Exemple de préparation d'un mélange || 504

To obtain a dose of 6 mg per hour, add 50 mL of Isosorbide Dinitrate to 450 mL of a suitable vehicle, under aseptic conditions. The resultant admixture (500 mL) contains 100 μg/mL (1mg/10mL) isosorbide dinitrate. An infusion rate of 60mL per hour (equivalent to 60 paediatric microdrops per minute or 20 standard drops per minute) will deliver the required dose of 6mg per hour.

S'il s'avère nécessaire de réduire l'apport en liquide, diluer 100 ml d'isosorbide dinitrate à 500 ml à l'aide d'un véhicule approprié. La solution résultante contient maintenant 200 µg / mL (2 mg / 10 mL) de dinitrate d’isosorbide. Un débit de perfusion de 30 ml par heure (équivalent à 30 micro-gouttes pédiatriques par minute ou à 10 gouttes standard par minute) permettra d'obtenir la dose requise de 6 mg par heure.

Une dilution de 50% est recommandée pour obtenir une solution contenant 0,5 mg / mL, dans laquelle la consommation de liquide est strictement limitée.

7. Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

Torbay et South Devon NHS Foundation Trust,

Produits pharmaceutiques Torbay,

Wilkins Drive,

Paignton,

Devon, TQ4 7FG

UK

8. Numéro (s) d'autorisation de mise sur le marché

PL 13079/0003

9. Date de la première autorisation / du renouvellement de l'autorisation

16/12/1999 / 15/12/2004

10. Date de révision du texte

10/2018

SPC / 3/7