Ces informations sont destinées aux professionnels de la santé

1. Nom du médicament

Adenoscan ® 30 mg / 10 ml, solution pour perfusion

2. Composition qualitative et quantitative

Chaque flacon de 10 ml d’Adenoscan ® contient 30 mg d’adénosine (3 mg / ml)

Excipient à effet notoire:

Chaque flacon contient 90 mg de chlorure de sodium (9 mg / ml).

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.

3. Pharmaceutical form

Solution pour perfusion.

Adenoscan® est une solution stérile, transparente et incolore.

4. Indications cliniques
4.1 Indications thérapeutiques

Adénoscan par voie intraveineuse (IV) ® est un vasodilatateur coronaire à utiliser en association avec un myocarde radionucléide imagerie de perfusion chez les patients qui ne peuvent pas faire de l'exercice adéquat ou pour qui l'exercice est inapproprié

4.2 Posologie et mode d'administration

Adenoscan ® est destiné à être utilisé dans les hôpitaux avec un équipement de surveillance et de réanimation cardiorespiratoire disponible immédiatement si nécessaire.

Il doit être administré selon la même procédure que pour les tests d'effort dans les installations de surveillance cardiaque et de réanimation cardiorespiratoire. sont disponibles. Pendant l'administration d'Adenoscan ® Un contrôle continu de l'ECG est nécessaire car une arythmie menaçant le pronostic vital peut survenir. La fréquence cardiaque et la pression artérielle doivent être surveillées toutes les minutes.

Posologie

Adultes

1. Adenoscan ® doit être administré non dilué sous forme de perfusion intraveineuse périphérique continue à une dose de 140 µg / kg / min pendant six minutes à l'aide d'une pompe à perfusion. Des sites veineux distincts pour Adenoscan ® et l'administration de radionucléides sont recommandés pour éviter un effet bol d'adénosine.

2. Après trois minutes de perfusion d'Adenoscan ®, le radionucléide est injecté afin de laisser suffisamment de temps au pic de débit sanguin coronaire. Le protocole vasodilatateur optimal est atteint avec six minutes d'Adenoscan ® perfusion.

3. Pour éviter un effet bolus d'adénosine, la pression artérielle doit être mesurée dans le bras opposé à la perfusion Adenoscan ®.

Le tableau ci-dessous est présenté sous forme de guide pour l'ajustement du débit de perfusion d'Adenoscan non dilué ®, en fonction du poids vif (dose totale: 0,84 mg / kg).

Poids du patient (kg)

Taux de perfusion (ml / min)

45 - 49

2.1

50 - 54

2.3

55 - 59

2.6

60 - 64

2.8

65 – 69

3,0

70 - 74

3.3

75 - 79

3.5 || | 362

80 – 84

3.8

85 - 89

4.0

90 - 94

4.2

95 - 99

4.4

100 - 104

4.7

Population pédiatrique

L'innocuité et l'efficacité de l'adénosine chez les enfants âgés de 0 à 18 ans n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sont décrites à la section 5.1, mais aucune recommandation posologique ne peut être formulée.

Personnes âgées

Voir les recommandations posologiques chez l'adulte.

4.3 Contre-indications || | 405

Adenoscan ® est contre-indiqué chez les patients atteints de:

- Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés. section 6.1.

- Bloc auriculo-ventriculaire du deuxième ou troisième degré, syndrome du sinus malade, sauf chez les patients porteurs d'un stimulateur artificiel en état de fonctionnement.

- Syndrome du QT long. || 415

- Severe hypotension.

- Angor instable non stabilisé par un traitement médical.

- États d'insuffisance cardiaque décompensés.

- Maladie pulmonaire obstructive chronique avec indication de bronchospasme (par exemple, asthme bronchiale).

- Utilisation concomitante de dipyridamole (voir rubrique 4.5).

4.4 Mises en garde spéciales et précautions d'emploi

Adénosine est destiné à être utilisé en milieu hospitalier avec surveillance et du matériel de réanimation cardiorespiratoire disponible pour un usage immédiat si nécessaire. Lors de l'administration, une surveillance continue de l'ECG est nécessaire, car une arythmie menaçant le pronostic vital peut survenir (section 4.2).

Parce qu'il est susceptible de provoquer une hypotension significative, Adenoscan ® doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une sténose coronaire principale gauche, une hypovolémie non corrigée, une cardiopathie valvulaire sténosée, un shunt gauche-droite, une péricardite ou un épanchement péricardique, un dysfonctionnement autonome ou une maladie artérielle carotide sténose avec insuffisance cérébrovasculaire. Adenoscan ® La perfusion doit être interrompue chez tout patient qui présente une hypotension persistante ou symptomatique. Des cas d'accident vasculaire cérébral / d'accident ischémique transitoire, secondaires aux effets hémodynamiques de l'adénosine.

Des cas d'infarctus du myocarde ont été rapportés peu de temps après l'utilisation d'Adenoscan®. Adenoscan ® doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant un infarctus du myocarde ou une insuffisance cardiaque grave. Adenoscan ® doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant des troubles de conduction mineurs (bloc AV du premier degré, bloc de branche) pouvant être aggravés de manière transitoire pendant la perfusion.

Adenosine may trigger convulsions in patients who are susceptible to convulsions.

Adenoscan ® doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une fibrillation ou un flutter auriculaires, en particulier ceux présentant un tractus de dérivation accessoire, en particulier ceux-ci peut développer une conduction accrue le long de la voie anormale.

De rares cas de bradycardie sévère ont été rapportés. Certains sont survenus au début de la période post-greffe; dans les autres cas, une maladie sino-atriale occulte était présente. La survenue d'une bradycardie grave doit être considérée comme un avertissement de la maladie sous-jacente et doit entraîner l'arrêt du traitement. Une bradycardie sévère favoriserait l'apparition de torsades de pointes, en particulier chez les patients présentant un intervalle QT prolongé. Mais à ce jour, aucun cas de torsades de pointes n'a été signalé lors de la perfusion continue d'adénosine.

Les cas d'insuffisance respiratoire (potentiellement fatale), d'asystolie / d'arrêt cardiaque (potentiellement fatal), d'angine de poitrine, de bradycardie grave ou d'hypotension grave devraient également entraîner l'arrêt du traitement.

Chez les patients transplantation cardiaque récente (moins d'un an), une sensibilité accrue du cœur à l'adénosine a été observée.

L'adénosine peut précipiter ou aggraver le bronchospasme (voir rubriques 4.3 et 4.8).

Adenoscan ® contient 9 mg de chlorure de sodium par ml 3,54 mg de sodium par ml). À prendre en compte par les patients sous régime contrôlé en sodium.

4.5 Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

Le dipyridamole inhibe l'absorption cellulaire et le métabolisme de l'adénosine et potentialise l'action d'Adenoscan ®. Dans une étude, le dipyridamole a multiplié par 4 les actions de l’adénosine. Il est donc suggéré de ne pas administrer Adenoscan ® chez les patients traités par dipyridamole; si l'utilisation d'Adenoscan ® est indispensable, vous devez arrêter le dipyridamole 24 heures avant l'utilisation ou prendre la dose d'Adenoscan ® should be greatly reduced.

L'aminophylline, la théophylline et d'autres xanthines sont des antagonistes compétitifs de l'adénosine et doivent être évités pendant 24 heures avant l'utilisation d'Adenoscan ® .

Les aliments et les boissons contenant des xanthines (thé, café, chocolat et cola) doivent être évités au moins 12 heures avant l'utilisation d'Adenoscan ® .

L'adénosine peut interagir avec les médicaments susceptibles de nuire à la conduction cardiaque.

4.6 Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

Il n'y a pas ou une quantité limitée de données sur l'utilisation de l'adénosine chez la femme enceinte. Les études chez l'animal sont insuffisantes en ce qui concerne la toxicité sur la reproduction. L'adénosine n'est pas recommandée pendant la grossesse, sauf si le médecin estime que les avantages l'emportent sur les risques potentiels.

Allaitement

On ignore si les métabolites de l'adénosine sont excrétés dans le lait maternel.

Adenoscan ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.

4.7 Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Sans objet.

4.8 Effets indésirables

Les effets liés à la pharmacologie connue de l'adénosine sont fréquents, mais généralement spontanément résolutifs et de courte durée. L'arrêt de la perfusion peut être nécessaire si l'effet est intolérable.

Des méthylxanthines, telles que l'aminophylline IV ou la théophylline, ont été utilisées pour mettre fin aux effets indésirables persistants (50-125 mg par injection intraveineuse lente).

Les événements indésirables sont classés sous le titre de la fréquence: Très fréquent (& gt; 1/10), Commun (≥ 1/100, <1>

Troubles du système immunitaire:

Inconnu: Réaction anaphylactique (incluant angioedème et réactions cutanées telles que l'urticaire et les éruptions cutanées).

Troubles cardiaques:

Commun: Dépression du segment ST, tachycardie ventriculaire soutenue ou non soutenue, bloc AV (voir la rubrique 4.4).

En cas de second ou troisième degré soutenu. Le bloc AV se développe, la perfusion doit être interrompue. Si un bloc AV du premier degré survient, le patient doit être surveillé attentivement, puisqu'un quart des patients progressera vers un bloc plus élevé.

Peu fréquent: bradycardie parfois sévère (voir rubrique 4.4)

Inconnu: asystole / arrêt cardiaque (parfois mortel, en particulier chez les patients présentant une cardiopathie ischémique sous-jacente, voir rubrique 4.4), tachycardie sinusale, fibrillation auriculaire, ventricule fibrillation

Troubles du système nerveux:

Très fréquent: mal de tête

Commun: étourdissements, sensation de tête légère, paresthésie

Rare: tremblements, somnolence

Inconnu: Perte de conscience / syncope, convulsions, en particulier chez les patients prédisposés (voir rubrique 4.4)

Troubles de la vue: || 560 = == •

Rare: vision floue

Troubles de l'oreille et du labyrinthe:

Rare: acouphènes

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux:

Très fréquent: Dyspnée (ou envie de respirer profondément)

Rare: bronchospasme (voir rubrique 4.4), congestion nasale

Très rare: insuffisance respiratoire (voir rubrique 4.4)

Inconnu: apnée / arrêt respiratoire

Des cas ayant entraîné une défaillance respiratoire, un bronchospasme et une apnée / arrêt respiratoire ont été signalés.

Troubles gastro-intestinaux:

Très fréquent: inconfort abdominal

Commun: bouche sèche

Peu fréquent: goût métallique

Inconnu: nausées, vomissements

Troubles rénaux et urinaires:

Rare: urgence urinaire

Troubles vasculaires:

Très fréquent: rinçage

Fréquent: hypotension, parfois sévère (voir rubrique 4.4)

Troubles généraux et anomalies au site d'administration:

Très fréquent: douleur ou pression à la poitrine, sensation de constriction / oppression thoracique

Commun: inconfort de la gorge, du cou et de la mâchoire

Peu fréquent: transpiration, gêne au niveau des jambes, des bras ou du dos, sensation d’inconfort général, faiblesse / douleur || 650

Très rare: réactions au site d'injection

Troubles de l'appareil reproducteur et du sein:

Rare: malaises au mamelon

Troubles psychiatriques:

Peu fréquent: nervosité

Déclaration des effets indésirables suspectés

Il est important de signaler les effets indésirables suspectés après autorisation du médicament. Il permet de surveiller en permanence le rapport bénéfice / risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le schéma de la MHRA Yellow Card: www.mhra.gov.uk/yellowcard ou recherchez la MHRA Yellow Card dans Google Play ou dans l'App Store d'Apple.

4.9 Surdosage

Un surdosage provoquerait une hypotension grave, une bradycardie ou une asystole. La demi-vie de l'adénosine dans le sang est très courte et les effets indésirables d'Adenoscan ® (lorsqu'ils surviennent) disparaîtraient rapidement lorsque la perfusion sera interrompue. L'administration d'aminophylline IV ou de théophylline peut être nécessaire.

5. Propriétés pharmacologiques
5.1 Propriétés pharmacodynamiques

Groupe pharmacothérapeutique: autres préparations cardiaques, code ATC: C01EB 10

Nucléoside endogène avec effet vasodilatateur / antiarythmique périphérique

L'adénosine est un puissant vasodilatateur dans la plupart des lits vasculaires, sauf dans les artérioles afférentes rénales et les veines hépatiques où elle produit une vasoconstriction. L'adénosine exerce ses effets pharmacologiques en activant les récepteurs de la purine (surface cellulaire A 1 et A 2 récepteurs à l'adénosine) . Bien que le mécanisme exact par lequel l'activation des récepteurs de l'adénosine détend le muscle lisse vasculaire ne soit pas connu, il existe des preuves pour soutenir l'inhibition de l'absorption lente du calcium par le courant de calcium entrant et l'activation de l'adénylate cyclase par A 2 | || 696 receptors in smooth muscle cells. Adenosine may reduce vascular tone by modulating sympathetic neurotransmission. The intracellular uptake of adenosine is mediated by a specific transmembrane nucleoside transport system. Once inside the cell, adenosine is rapidly phosphorylated by adenosine kinase to adenosine monophosphate, or deaminated by adenosine deaminase to inosine. These intracellular metabolites of adenosine are not vasoactive.

Des études par cathéter à flux Doppler intracoronarien ont démontré que l'adénoscan par voie intraveineuse || 699 == ®® à 140 µg / kg / min produit un maximum hyperhémie coronaire (par rapport à la papavérine intracoronaire) dans environ 90% des cas dans les 2 à 3 minutes suivant le début de la perfusion. La vitesse du flux sanguin coronaire revient aux niveaux de base dans les 1 à 2 minutes qui suivent l’arrêt de la perfusion Adenoscan ®.

L’augmentation du débit sanguin causée par Adenoscan | || 705 ® dans les artères coronaires normales est significativement plus que dans les artères sténosées. Adenoscan ® redirige le flux sanguin coronaire de l'endocarde vers l'épicarde et peut réduire le flux coronarien collatéral, induisant ainsi une ischémie régionale.

Infusion continue d'adénosine dans Il a été démontré que l'homme produisait une légère diminution de la pression artérielle moyenne liée à la dose et un effet chronotrope positif lié à la dose, le plus probablement dû à une stimulation sympathique. Le début de cette augmentation réflexe de la fréquence cardiaque survient plus tard que l’effet chronotrope / dromotrop négatif. Cet effet différentiel est principalement observé après l'injection d'un bolus, expliquant ainsi l'utilisation potentielle de l'adénosine dans le traitement des arythmies supraventriculaires lorsqu'elle est administrée sous forme de bolus ou de vasodilatateur coronaire lors d'une perfusion.

Bien que Adenoscan ® affecte la conduction cardiaque, il a été administré de manière sûre et efficace en présence d'autres médicaments cardioactifs ou vasoactifs, tels que en tant qu'agents bloquants bêta-adrénergiques, antagonistes des canaux calciques, nitrates, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques, digitales ou anti-arythmiques.

Population pédiatrique

Une analyse bibliographique a permis d'identifier trois études dans lesquelles une perfusion intraveineuse d'adénosine était utilisée en association avec une imagerie de perfusion myocardique par radionucléides à une dose de 0,14 mg / kg de poids corporel par minute pendant 2 à 4 minutes chez des patients pédiatriques âgés de 1 mois à 18 ans. La plus grande étude portait sur 47 patients âgés de 1 mois à 18 ans et a révélé une sensibilité de 87% (IC 52 - 97%) et de 95% (IC 79 - 99%) de l'imagerie par résonance magnétique cardiovasculaire sous stress pharmacologique avec adénosine par voie intraveineuse dose de 0,14 mg / kg / min pendant 3 minutes. Aucun événement indésirable n'a été signalé dans l'étude. Cependant, les données actuellement disponibles sont considérées comme très limitées pour justifier l'utilisation d'adénosine à des fins diagnostiques dans la population pédiatrique.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Il est impossible d'étudier l'adénosine en pharmacocinétique classique. études. Il est présent sous différentes formes dans toutes les cellules du corps où il joue un rôle important dans les systèmes de production et d'utilisation d'énergie. Un système efficace de récupération et de recyclage existe dans le corps, principalement dans les érythrocytes et les cellules endothéliales des vaisseaux sanguins. La demi-vie in vitro est estimée à moins de 10 secondes. La in vivo la demi-vie peut être encore plus courte.

Puisque ni le rein ni le foie ne sont impliqués dans la dégradation de l'adénosine exogène, l'efficacité d'Adenoscan ® ne devrait pas être affecté par une insuffisance hépatique ou rénale.

5.3 Données de sécurité précliniques

Parce que l'adénosine est naturellement présente dans toutes les cellules vivantes et les études chez l'animal visant à évaluer le potentiel carcinogène d'Adenoscan ® (adénosine) n'ont pas été réalisées.

Aucune étude de reproduction contrôlée n'a été menée chez les animaux atteints d’adénosine.

6. Détails pharmaceutiques
6.1 Liste des excipients

Chlorure de sodium

Eau pour préparations injectables

6.2 Incompatibilités

Dans le En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.

6.3 Durée de conservation

La durée de conservation du produit non ouvert est de 3 ans.

The medicinal product should be used immediately after opening

6.4 Précautions particulières de conservation

Ne pas réfrigérer (voir rubrique 6.3).

6.5 Nature et contenu du conteneur

Flacons en verre de type I avec bouchons en caoutchouc chlorobutyle, emballages de 6 flacons

6.6 Précautions particulières d'élimination et de manipulation

Voir la section 4.2

Le produit est destiné à un usage unique.

Le produit doit être inspecté visuellement pour détecter les particules et la coloration avant administration. Si l'aspect visuel du produit a pu être modifié, le flacon doit être jeté.

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

Aventis Pharma Limited

One Onslow Street

Guildford

Surrey

GU1 4YS || | 793

UK

ou en tant que

Sanofi-aventis ou Sanofi

One Onslow Street

Guildford

Surrey

GU1 4YS

UK

8. Numéro (s) d'autorisation de mise sur le marché

PL 04425/0682

9. Date de première autorisation / renouvellement de l'autorisation

3 mai 2010

10. Date de révision du texte

10/10/2018

STATUT JURIDIQUE

POM